Entretien chaudière : est-ce obligatoire en 2022 ?

Entretien chaudière : est-ce obligatoire en 2022 ?

L’entretien chaudière est-il négligé de nos jours ? Pour faire face à la saison froide, la chaudière s’avère être un équipement indispensable. La chaudière est un matériel au cœur du système de chauffage central qui assure le chauffage et/ou l’arrivée d’eau chaude dans votre foyer. Vous pouvez équiper votre maison d’une chaudière au gaz, fioul, bois, charbon, ou hybride. Si vous en disposez, vous devez être informés des obligations légales qui régissent ces appareils en 2022, surtout en ce qui concerne l’entretien chaudière. Que dit la loi française sur l’utilisation de ces équipements de chauffage ?

L’entretien annuel d’une chaudière, une obligation légale

Le décret n°2009-649 relatif à l’entretien des chaudières a été mis en vigueur le 09 juin 2009. La réglementation stipule que toute chaudière doit faire l’objet d’un entretien annuel effectué par un professionnel chauffagiste agréé.

Les types de chaudières concernés

Chaque année, l’entretien chaudière est obligatoire quelle que soit l’énergie utilisée. Si votre chaudière est alimentée par du fioul, du gaz, du bois ou du charbon, vous devez obligatoirement faire appel à un chauffagiste agréé pour la révision annuelle. Même cas pour le type de chaudière que vous utilisez.

Si vous avez une chaudière simple, une chaudière mixte ou encore une chaudière hybride, elles sont soumises à cette même réglementation. Si nous raisonnons en termes de puissance, il n’y a pas d’exception. Toute chaudière ayant une puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doit être entretenue une fois par an. Les chaudières ayant une puissance au-delà de 400 kW sont soumises à des exigences plus renforcées.

Ce qui se passe si vous n’entretenez pas annuellement votre chaudière

En cas de non-respect de la réglementation, la loi ne prévoit ni d’amende ni de sanction pénale, mais vous devez le faire pour assurer votre propre sécurité. Cependant, en cas d’accident, si vous n’avez pas une attestation d’entretien annuel, vous serez tenus responsables. En effet, après chaque entretien chaudière, le technicien chauffagiste agréé doit vous remettre une attestation. Ce document servira de pièces justificatives auprès de votre assureur. Dans le cas contraire, votre assureur peut décliner toute responsabilité et ne sera pas obligé de vous indemniser en cas de problème.

Attestation entretien chaudière

La révision annuelle de la chaudière, quels intérêts ?

Au-delà du fait que l’entretien annuel soit obligatoire, vous pouvez tirer plus de bénéfices en faisant quelques maintenances. La révision annuelle a tout son intérêt en termes sécurité, mais également d’économie.

Limiter les intoxications au monoxyde de carbone

La chaudière émet des polluants atmosphériques qui peuvent être fatales pour votre santé si une quantité importante s’y échappe. Selon les statistiques, en France, chaque année, environ 1 000 foyers sont touchés par une intoxication accidentelle par le monoxyde de carbone. Un mauvais entretien chaudière ou des systèmes de chauffage en est la principale raison.

Lors de la visite d’un chauffagiste agréé, la mesure du taux d’émission de polluants est une étape obligatoire selon norme AFNOR NF X 50-010. Le technicien va alors quantifier le monoxyde de carbone dans les fumées et autour de l’équipement. Pour vous, en tant qu’utilisateur, ces démarches limitent tout risque d’intoxication.

Réaliser des économies d’énergie grâce à un entretien chaudière

Le chauffagiste professionnel est un artisan formé pour respecter les règles de sécurité. Parmi ces principales tâches, il doit impérativement contrôler l’étanchéité, la pression et la sécurité de la chaudière. Tous composants, notamment le vase d’expansion, la pompe et les équipements de la ventilation du logement doivent être minutieusement vérifiés.

En plus de prévenir les risques de pannes et de dysfonctionnement, cette étape vous permet d’éviter une surconsommation des combustibles. L’entretien chaudière permet ainsi le rendement énergétique de l’appareil et devient une source d’économie. En effet, la maintenance permet d’économiser 8 à 12% d’énergie selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Locataire ou propriétaire, à qui les frais de maintenance seront-ils imputés ?

L’entretien chaudière garantit la sécurité des habitants, mais pour bénéficier des services d’un technicien agréé, vous devez prévoir un budget annuel. Le tarif d’entretien chaudière dépend de plusieurs critères : type, marque, modèle, technologie, etc. Pour chaque intervention, il est recommandé de prévoir un tarif entre 150 et 250 €.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez également souscrire à un contrat d’entretien annuel. Dans ce cas, en plus de la révision annuelle, vous pouvez éventuellement bénéficier d’un dépannage gratuit et illimité. Pour le paiement, selon la loi, l’occupant principal du logement doit prendre en charge les frais d’entretien annuel, donc le locataire. Cependant, les grosses réparations et le remplacement de la chaudière seront à la charge du propriétaire.